Mairie d'Arlebosc

Une nouvelle Croix du Rocher

19 Avril 2015, 11:24am

Publié par La Mairie

Samedi 18 avril , à 8h, les premiers volontaires arrivent dans les locaux du Comité des Fêtes, accueillis par les deux présidents. .La "journée civique" peut commencer ! Café, thé, croissants chacun se réchauffe avant le départ pour les hauteurs du village, noyées dans la brume. Mais le coeur est au beau fixe : il ne pleut pas !! Et c'est une chance car il va falloir hisser la nouvelle croix jusqu'aux Fauries d'abord puis ensuite sur son " Rocher" ! Et ce n'est pas rien ! car on accéde à l'emplacement de la croix par un minuscule sentier.

Mais pour l'heure, les volontaires se réunissent sous le préau derrière la mairie pour charger la croix sur le camion. Monsieur le maire est déjà là, avec beaucoup de ceux qui, il y a 26 ans, avaient érigé la croix qu'ils vont remplacer ce jour.  Il y a aussi des nouveaux, des élu(e)s, des  jeunes, des membres du comité des fêtes et tous calculent comment arrimer sur le camion les 4m50 de long et les 2m50 de large de la grande croix blanche.

Arrimage réussi ! Le camion emporte la croix jusqu'aux Fauries
Arrimage réussi ! Le camion emporte la croix jusqu'aux FauriesArrimage réussi ! Le camion emporte la croix jusqu'aux Fauries
Arrimage réussi ! Le camion emporte la croix jusqu'aux Fauries

Arrimage réussi ! Le camion emporte la croix jusqu'aux Fauries

Le camion amène la croix jusqu'au pied de la petite colline du  "Rocher". La croix, bien attachée, n'a pas bougé. Mais le chemin jusqu'au sommet est encore long ! Heureusement, il y a un quad à disposition. Alors la croix change de véhicule et reprend son ascension

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, l'équilibre est trouvé !
Voilà, l'équilibre est trouvé !
Voilà, l'équilibre est trouvé !
Voilà, l'équilibre est trouvé !

Voilà, l'équilibre est trouvé !

Mais bientôt le sentier se rétrécit et l'envergure de la croix  gêne la progression et bientôt l'empêche. Alors, comme il y a 26 ans, les bras prennent le relais. Et sur les derniers mètres (une centaine tout de même! ) la croix est hissée sur les épaules des hommes qui se relaient jusqu'au sommet

La croix d'épaule en épaule jusqu'au sommet
La croix d'épaule en épaule jusqu'au sommetLa croix d'épaule en épaule jusqu'au sommet
La croix d'épaule en épaule jusqu'au sommetLa croix d'épaule en épaule jusqu'au sommet
La croix d'épaule en épaule jusqu'au sommetLa croix d'épaule en épaule jusqu'au sommet

La croix d'épaule en épaule jusqu'au sommet

Et ce fut le sommet. Quelques jours auparavant, une petite équipe était venu préparer les fondations et avait foré à la carotteuse le trou qui allait recevoir la nouvelle croix. Mais encore fallait-il la glisser à l'intérieur. N'oublions pas qu'elle mesure 4m50 ! Il fallut un beau mouvement de balancier pour, tout en douceur et élégance la faire se dresser et se glisser à la place préparée. Tout fut parfait et en quelques secondes, la croix fut érigée.

Ce fut un moment émouvant. La croix blanche se découpait sur le ciel gris, dans une atmosphère brumeuse qui donnait un supplément d'âme à la scène. Monsieur et Madame Gamon qui avait offert le bois pour tailler la croix étaint particulièrement contents. De la fenêtre de leur maison, un peu en contrebas, ils ont vue sur la croix et ce samedi matin, le sentiment de manque qu'ils avaient éprouvé tout l'hiver disparaissait. La croix avait repris sa position de vigie, face à l'église du village .

 

Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon
Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon

Le trou préparé, la croix dressée, un peu de maçonnerie pour le socle, sous le regard ému de Monsieur et Madame Gamon

Et puis  tout le monde redescendit . Pas trés loin car les chasseurs gentiment, avaient prêté leur "cabane" pour que l'on puisse prendre l'apéritif et pique-niquer à l'abri .

Ce fut un moment trés agréable, de ceux qui restent  dans les souvenirs de chacun, de ceux qui font l'histoire d'un village

L'apéritif, avec les anciens, les enfantsL'apéritif, avec les anciens, les enfants
L'apéritif, avec les anciens, les enfantsL'apéritif, avec les anciens, les enfantsL'apéritif, avec les anciens, les enfants

L'apéritif, avec les anciens, les enfants

Les grillades, la belle table et de joyeux convives...Les grillades, la belle table et de joyeux convives...
Les grillades, la belle table et de joyeux convives...Les grillades, la belle table et de joyeux convives...Les grillades, la belle table et de joyeux convives...

Les grillades, la belle table et de joyeux convives...

Commenter cet article